De Dorrigo NP à Yamba en passant par Coffs Harbour

L’action se déroule du 20 au 25 juin. On migre tranquillement de Sydney à Brisbane, cherchant toujours plus de chaleur en allant vers le nord. Avant ça, on était . Pour savoir où on se trouve mois par mois, c’est sur cette carte.

Direction Dorrigo National Park

Petite route qui slalome pour s’enfoncer dans la forêt et à l’arrivée : génial il y a un poteau sur lequel on peut visser l’appareil photo pour se prendre en photo… J’aime pas trop les photos de nous comme ça: j’ai vraiment l’air toute petite! (Alors qu’en fait pas du tout). Bref, c’est chouette le Dorrigo National park, il y a des belles vues, une belle foret tropicale humide et une belle cascade, on peut même aller derrière l’eau!

De Dorrigo NP à Promiseland

Sur le conseil d’un australien à notre petit free camp, on fait un détour par Promise Land , un nom plein de promesse… pour finalement pas grand chose. Enfin c’ était mignon, surtout la petite rivière avec le gros arbre plein de racine marrant à explorer. Il y avait un départ de rando mais elle durait 4/5h et de niveau « very hard », on était pas chaud.

Du coup, on en a fini (pour le moment) avec la forêt tropical, alors direction Sawton pour chouette balade sur la pointe avec une mer déchainée!

Cette fois, la piscine d’eau de mer ne me fait pas envie!

On continue vers le nord: visite de Coffs Harbour

Notre périple continue avec un passage à la ville de Coffs Harbour. On rencontre des français travaillant dans la récolte de baies. Il y a pas mal de ferme dans le coin et c’est bientôt le début de la saison des myrtilles. On hésite un petit peu à travailler… mais non finalement on préfère les vacances! A Coffs Harbour, on fait un tour sur la presqu’île Muttonbird Island. Non, il n’y a pas de moutons sur cette presqu’île, le nom vient de l’oiseau, le fameux Puffin à bec grêle. Comme d’habitude on observe au loin des évents de baleine (« évent » = quand elles « crachent » dans le ciel, Hugo m’a appris le mot), de temps en temps une queue dépasse… mais elles sont sournoises et esquivent l’objectif de l’appareil photo! On a juste réussi à avoir le voilier, partant sur une eau pas très tranquille.

Le lendemain, grosse sessions photo de fleurs au jardin botanique (qui est vraiment bien, limite mieux que celui de Brisbane). Je vous épargne les dizaines de photos de fleurs et d’arbres!

à Grafton, on se repose au bord de la rivière

On trouve un camping gratuit au bord d’une rivière, tellement tranquille qu’on y passe la journée et une nuit supplémentaire avant de reprendre la route. C’était très chouette avec le brouillard sur l’eau le matin. Les vaches venaient faire trempette dans l’eau. Hugo aussi a fait trempette.

Yamba: retour à la mer

On est de retour au bord de la mer, au programme baignade et balade sur la plage. Dans les rochers, on trouve une pieuvre marrante. Après coup, je réalise qu’il s’agit surement d’une « blue-ringed octopus ». Une pieuvre mortelle évidemment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *