Pause Helpx près de Bundaberg – Queensland

Le helpX en Australie: c’est chouette

Donc, une fois de plus, on fait une petite pause dans notre road trip. Et pour ça, le helpx c’est pratique! C’était notre quatrième expérience de helpx.
Le premier, c’était nos premières semaines en Australie, à Adélaïde. L’expérience n’était pas extra mais c’était bien pratique d’être hébergé le temps d’ouvrir le compte en banque, acheter un van…
Le deuxième, on a découvert la ferme (nous, les petits enfants de la ville :p), ramasser les œufs, s’occuper des chèvres et des veaux…
Le troisième, super pratique d’être héberger à Sydney (dormir en van en ville, on l’a fait une semaine à Melbourne, et c’est pas le grand kif).
Et maintenant, le quatrième !

Le contexte de notre Helpx

à Sydney, on a fait notre troisième HelpX pour attendre l’arrivé de mes parents. Puis on est parti avec eux dans le centre rouge. On est retourné quelques jours dans le helpx et on a pris la direction du nord : Blue Mountains, et autres aventures en New South Whales. Le weekend du 1 juillet on visite Brisbane, et on attaque la portion Queensland de notre road trip. On commence par les Glass Houses Mountains, la fameuse Fraser Island, et enfin on est arrivé au nord de Bundaberg chez Robert et Dylan.
Ils ont un immense terrain perdu dans les terres. Robert à tous construit lui même et c’est impressionnant ! Tout est très ouvert sur l’extérieur, et oui dans le Queensland il n’y a pas besoin de s’embêter à s’enfermer. Donc le salon n’a pas de mur et notre douche aussi était extérieur ! Ça peut ne pas faire envie comme ça, mais une douche chaude entouré des bananiers, c’est le pied. Et dans le Queensland il ne fait pas vraiment froid.

La salle de bain
La terasse

Ils ont pleins d’arbres fruitiers. C’est pas la meilleurs période pour les fruits, on avait « que » des oranges, citrons et caramboles. Et un grand potager.

Ils ont un énooooorme atelier avec tout, absolument tous les outils possible. Et même quelques tracteurs. Ils ont eu des poules et des cochons donc il y a aussi tous les enclos qui vont avec Et une mini boucherie où ils s’occuper eux même des cochons !

Une petite partie de l’atelier
Une autre petite partie de l’atelier

Ah oui, il y avait aussi une salle cinéma avec des mètres carré de surface d’enceinte pour une stéréo inimaginable.
Bref, c’était plutôt cool. Ah oui!  enfin ce qu’on préférait c’était Max le gros berger de Maremme (l’espèce de berger qui protège les petits penguins dans le sud de l’Australie).

La partie « travail » du HelpX

Ils étaient extrêmement honnête dans le « contrat » de HelpX. C’est à dire qu’ils veillaient à ce qu’on travaille le temps convenu et pas plus, que le travail ne soit ni trop difficile ou ni trop ennuyeux et qu’en échange on soit bien nourri. Et pour être nourri, on a bien été nourri !

Pour le travail, on était avec Dylan, qui est tétraplégique. On était « ses mains » pour le rangement de l’atelier géant. On triait les rangements, installait de nouvelles accroches pour les outils, etc… Il y avait aussi un peu de jardinage à faire.

La partie temps libre du HelpX

Bricolage et kayak

On était tranquille avec notre petite chambre avec terrasse et un bon wifi ! J’ai pu avancé sur la création d’un site internet, Hugo avait accès à plein d’outils pour bricoler des petits trucs dans le van qu’on voulait faire : ajouter un porte épice, accrocher l’extincteur, redécouper au bonne dimension la caisse (qu’on a acheté trop grande pour rentrer dans son emplacement arg!), et monter cette caisse sur des rails.

En haut à gauche: les portes épices
La caisse sur rail (c’est le stock de conserve) et l’extincteur

On a aussi tous bien nettoyé le van pour le prendre en photo en prévision de sa revente en septembre ! Il n’a jamais été aussi propre et brillant!


Ils avaient des kayaks qu’on empruntait pour aller sur la rivière. On longeait les mangroves avec pleins d’oiseaux (aigrettes, martin pêcheurs…) et on passait au dessus de raies à quelques centimètres sous le kayak…

Agnes water et 1770: belles plages et surf

On a aussi était visiter les chouettes villages Agnès Water et 1770 (oui c’est bien le nom du village, 1770 ou Seventeen Seventy, l’année d’arriver de Cook en Australie).
A Agnes Water on a profité des « cours de surf les moins chère d’Australie ». Moins de 20dollars pour 3h. C’était marrant, on a même réussi à se lever sur la planche ! Les vagues étaient minuscule ce qui était largement suffisant pour nous !

Et voilà, c’est un peu à contre cœur qu’on a repris la route, mais il nous reste pleiiiins de chose à visiter dans le Queensland alors il ne faut pas trop s’attarder dans notre petit confort! Et on a décidé de ne pas continué à longer la côte mais de faire un petit détour pour visiter Carnavon Gorge NP. Ce petit détour fait seulement 1000km! Et oui, notre notion des distances et la signification de « petit détour » à changer pour nous… En plus, c’est pas comme si c’était un détour avec des choses à faire sur la route… Non c’est juste des grandes plaines avec alternativement : rien, des bovins, des champs de cotons. Bref, ce sera l’objet d’un prochain article.

Pour finir: l’équipe au complet

2 Replies to “Pause Helpx près de Bundaberg – Queensland”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *