Trek Chiang Rai

Chiang Rai et excursion au village Lahu

Chiang Rai tout au nord de la Thaïlande a été la première étape de notre périple. Il y a pas mal de chose à voir dans les alentours. On a pas pu tous faire, comme par exemple aller au Golden Triangle. Mais Chiang Rai a été le point de départ de notre trek de deux jours avec une nuit dans le village Yafu de la tribu Lahu.

On est arrivé au matin après notre nuit tout confort en bus de nuit climatisé, et c’est sous la pluie qu’on a rejoint notre auberge de jeunesse. D’ailleurs si quelqu’un passe à Chiang Rai, cette auberge était vraiment super! C’était Mercy Hostel. Une bonne douche et des chambres climatisées: le bonheur! Enfin jusqu’à ce qu’Hugo se rende compte qu’il a oublié ses baskets de marche dans le bus de nuit… C’est le début d’une journée d’aller retour à l’arrêt de bus à l’extérieur de la ville qui finiront par les retrouvailles avec ses baskets, juste à temps pour le trail.

Wat Rong Khun ou White Temple : le temple le plus fou de la Thaïlande du nord

Entre deux aller/retour à la station de bus, on visite le temple incontournable de Chiang Rai: the White Temple, œuvre d’un artiste contemporain mélangeant kitch traditionnel thaïlandais et pop culture occidentale. Le résultat est vraiment pas mal et est toujours en construction, ce sera vraiment immense dans quelques années.

White Temple Chiang Rai

Le soir on profitera du night market de la ville pour manger un super pad thai pas chère.

Lanna Trek: à la découverte de la jungle et du village Lahu

Le lendemain matin à 10h notre guide pour les deux prochains jours vient nous cherche à l’auberge. Comme personne d’autre n’a réservé l’activité, nous serons seul avec lui. Après avoir remonté le fleuve en bateau on arrive au village Karen, point de départ de notre trek. Notre guide n’est pas fan des balades de touriste à dos d’éléphant et nous non plus donc on est bien content de s’éloigner rapidement du village et de s’arrêter dans un petit resto pour le repas du midi: poulet au lait de coco et curry vert =un Khao Soi, il faut qu’on apprenne à le cuisiner c’est trop bon. On commence a marché à travers les rizières puis dans la jungle. Le soleil est au rendez-vous et on sue toute l’eau de notre corps mais c’est beau! Le guide nous montre les différentes plantes que l’on croise : fruit de la passion, litchi, arbre à papayes, ananas, avocat, bananier, sésame… Impossible de mourir de faim dans cette vallée! On arrive à une cascade salvatrice, où des enfants sautent de partout et on repars pour le village Lahu.

A la fin de l’article on peut voir quelques photos de la maison où on a passé la nuit , et du repas que nos hôtes nous ont préparé. C’était TROOOP bon, avec des ingrédients du village. On a commencé par gouté leur whisky maison au sucre de canne (trois verres chacun avant le repas, c’est la tradition), puis tartare de porc épicé (en version cru et cuite), omelette aux herbes et des feuilles pour manger les différents plats.

Village Lahu

Le lendemain matin le petit déjeuner est encore super copieux et super bon: Thé et ananas du village et omelette. Puis on repars pour la jungle. En route on ramasse les vers de bambous qui seront un des ingrédients du repas de midi! A midi on cuisine tout sur un feux dans les tiges de bambous. Et les vers de bambous sont surprenamment bons! Nature ils avaient un gout de pâtes aux beurres, le reste des vers ont été broyé avec des petites aubergines, herbes, ails et piments.

Vers de bambou

Après avoir manger tout ça on aimerait bien faire la sieste mais il faut finir la rando. A la fin, pause aux sources chaudes puis retour dans notre auberge!

Lanna trek bambou lunchLe lendemain matin: départ pour Chiang Mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *